top of page

Cendres de bois au potager : un allié inattendu


La cendre de bois, souvent négligée, regorge de bénéfices pour le jardin. Elle peut améliorer la santé du sol et favoriser la croissance des plantes.


Elle doit provenir de la combustion du bois brut (non peint, ni vernis). Il n’est pas besoin de la tamiser.


Les cendres de bois brut, non traité sont un allié inattendu pour le jardinier !

1. La cendre est riche en éléments nutritifs :

  • Oxyde de calcium ou chaux (20% à 25 %) : Important pour la fertilité du sol.

  • Silice (14 à 15 %) : Rôle dans le métabolisme des plantes.

  • Potasse (3 à 9%) : Stimulation du développement des racines, du volume de la floraison et la venue et du volume des fruits.

  • Magnésium (1 à 4%) : Principal composant de la chlorophylle.

  • Phosphore (2%) : Nécessaire à la photosynthèse


2. C’est un excellent répulsif et antiparasitaire :


  • Des champignons sont responsables de nombreuses maladies des plantes et ont souvent une préférence pour les conditions de pH acide. Donc en rendant le sol plus alcalin, l’environnement est mieux préservé. La centre est utilisée, par exemple, contre la pourriture grise de l’ail, des oignons ou des échalotes.

  • En saupoudrant les cendres de bois au potager sur le sol ou les feuilles, vous limiterez la progression des ravageurs (altises, pucerons, limaces). Cette une intervention à renouveler si la pluie vient à tomber.

  • Les cendres assurent une bonne conservation des bulbes : garnissez le fond d’une caissette d’une couche de centre de 2 cm. Posez dessus les bulbes sans les faire se toucher et recouvrir de cendre avec un surplus de 2 cm pour mettre une nouvelle rangée de bulbes.


3. C’est un excellent amendement :


  • C’est un excellent amendement pour rééquilibrer le pH d’un sol trop acide. Le pH de la cendre se situe entre 10 et 12.

  • Le dosage sur une terre nue est de 2 grosses poignées par m² / an ou 70 à 100 g / m² / an.


4. Cendres de bois et compost :


  • Intégrez les cendres de bois à votre tas de compost pour accélérer le processus de décomposition. En ajoutant ce riche amendement, vous augmentez la qualité globale de votre compost, fournissant ainsi à vos plantes un engrais naturel et équilibré. Un excès altère la décomposition des déchets.

5. Pour quelles plantes ?

tableau récapitulant pour quelles plantes l'usage des cendres de bois est conseillé.


* Un badigeon de cendres sur les arbres fruitiers : on prend la cendre, on la tamise et on rajoute de l’argile pour former 2 poignées en tout. Faire un liant avec de l’eau et appliquer en deux couches sur les troncs : les mousses et les lichens qui cachent œufs et larves disparaîtront.

Les pluies laveront ce produit en quelques mois sans danger pour le sol. A renouveler si le badigeon a fini par disparaître.


6. Ne pas mettre sur un sol calcaire, sur plantes acidophiles et sensibles à l’excès de calcaire, sinon risques de chlorose (feuilles jaunes) causée par un blocage de l’assimilation du fer et autres oligo-éléments.


Les plantes acidophiles n'aiment pas les cendres de bois

7. Gare au surdosage :

  • Il provoque une chlorose

  • Trop concentrées, les cendres détruisent l’humus du sol


8. Quand épandre la cendre ? :

  • La potasse risque d’être lessivée par les pluies d’hiver et perdue. Il est préférable d’attendre février à mars pour l’épandre, donc stockez-là en attendant. Enfouir la cendre dans les premiers cm pour éviter le lessivage

  • il est possible d’en apporter ultérieurement sous forme de lait de cendre en arrosage. C’est une dilution à la concentration de 10 g/l


9. Stockage des cendres :


  • Ne pas les stocker à l’air libre, l’humidité les rend inutilisables pour le jardin





25 vues0 commentaire
bottom of page