top of page
  • irenesouty

Nourriture et protection de mes futures planches de culture

Pour maintenir un sol en bonne santé, je le couvre de matières organiques ramassées ça et là. Pourquoi donc ?

Déchets organiques du potager
  • Pour protéger le sol et sa faune (macro et micro-organismes, champignons et bactéries) .

Tout ce beau petit monde se charge de me préparer un beau sol bien aéré (galeries), plus facile à travailler et riche en nutriments.


Ils prélèvent les matières organiques à la surface et les décomposent encore et encore jusqu'à rendre accessibles et assimilables des minéraux pour les plantes (azote, potassium, phosphore, calcium, etc.)

  • Pour limiter le désherbage.


  • Pour faire du compostage de surface pour les gros déchets de culture.


Feuilles mortes

Je continue à ramasser des feuilles mortes au bord des chemins, sur les parkings, dans les squares. Une bonne épaisseur va permettre de réguler la température du sol.

Je me sers également des déchets de cultures que j'avais entassés sur tout un côté du potager. Ils se sont déjà bien dégradés.

Je les ai déposés sur la planche qui a accueilli les pieds de tomates, cet été. La dernière étape consistera à mettre une bâche pour accélérer la décomposition et empêcher la pousse d'adventices. Cette bâche est respirante et l'eau peut la traverser.


On aurait tendance à croire qu'en automne-hiver, il n'y a pas grand chose à faire, vous pouvez voir que ce n'est pas le cas ! Bichonner son sol est essentiel !


72 vues0 commentaire
bottom of page