• irenesouty

Comment ne pas se laisser envahir par le liseron ?


Le liseron porte un autre nom évocateur : les "boyaux du diable", ça veut tout dire ! les racines seraient capables d'aller jusqu'au centre de la terre !


Le liseron est une plante sauvage qui évolue verticalement et dans le sol. Vous l'avez déjà vu s'enrouler autour de vos pieds de concombre ou de haricots verts. Il profite de tous les supports possibles jusqu'à étouffer vos cultures en les privant de lumière et d'éléments nutritifs.


Point positif, Il ravit les insectes, c'est une plante très mellifère, elle fleurit de juin à octobre.


Sa présence nous alerte sur un engorgement en matières organiques animales comme du fumier, des matières en teneur élevée en azote ou sur un sol compacté.

Son feuillage disparait en hiver mais ses longues racines traçantes (rhizomes) progressent dans le sol de nos potagers, surtout en automne. On peut se consoler en se disant qu'ils participent à la fragmentation du sol et à son aération mais bon à quel prix ?


Alors comment freiner sa propagation ?

Dans un premier temps, il faut détruire la partie aérienne qui attaque vos légumes avant qu'elle ne produise des graines.


Ensuite, pour l'extirper du sol, il faut faire preuve de patience ! Quand vous passez la grelinette pour aérer votre sol, soulevez délicatement les emplacements envahis par les rhizomes. Le tout est de sortir la racine sans la casser car sinon on ressème purement et simplement. Imaginez donc le passage du motoculteur avec la fraise qui mouline tout cela en sacrifiant au passage toute la vie animale du sol.

Les racines sont à faire sécher soit sur une pierre soit dans une boîte de conserve. Il ne faut surtout pas les mettre au compost car ce serait retour à la case départ, en pire !


Semer des engrais verts à l'automne peut aussi être une solution. Une bonne couverture du sol et un système racinaire à la hauteur peuvent éliminer les rhizomes.


Voilà ! y a plus qu'à ! Bon courage !






55 vues0 commentaire